Histoire

Joséphine de Beauharnais, une nouvelle icône de l’Histoire.

Joséphine de Beauharnais, Musée du Luxembourg

En quelques mots

En dépit de son appartenance à l’aristocratie, Joséphine de Beauharnais jouissait d’une aura positive auprès des français. Son statut d’impératrice en fit une icône de  l’ère napoléonienne mais son charisme transcende la période napoléonienne. Emprisonnée, ciment de la société impériale, mariée à deux reprises puis finalement divorcée, elle apparaît comme un témoin clé des transformations de la société au cours de la Révolution Françaisee. Portraits, parures, autant d’objet réunis au Musée du Luxembourg pour vous plonger dans cette époque. 


Les plus de l’expo : une visite virtuelle disponible sur le site , organisation de contre-visites, sur la mode à l’époque impériale.

Les infos pratiques

 Dates 12 mars au 29 juin 2014
 Lieu  Le Musée du Luxembourg
 Tarif 11 euros
 Durée de l’expo 1h15
 Temps d’attente Moyen
 Nocturne  lundi jusqu’à 22h
 Envie de boire un verre dans les environs ?  Le Comptoir du Panthéon

En savoir plus sur l’expo

Martin Parr est un membre de la célèbre agence Magnum qui regroupe les meilleurs photo reporter du monde. Cette agence compte des photographes de grande renommé comme Robert Capa ou Henri Cartier Bresson. Martin Parr se distingue des autres par son style. 

Chroniqueur de notre époque, il immortalise le développement de la société de consommation et de la société des loisirs avec un regard grinçant. Il prend des des objets familiers, des « presque rien » et les transforment en scènes grotesques, par une prise de vue originale et par une saturation des couleurs. Privilégiant d’abord la société britannique, Martin Parr a étendu ses travaux à d’autres sociétés, dans le cas présent, la société parisienne. Il dépeint ce microcosme sans concession, et brise l’image véhiculée par les média ou les films. Paris est ici, vulgaire, surfaite parfois même ridicule. Comme les touristes, objets de nombreuses photographies, on est pris du syndrôme de Paris. Ce trouble, bien connu des psychologues, touche les touristes exposés à un trop grand décalage leurs attentes et la réalité d’un lieu

Néanmoins, ce décalage n’est pas perçu comme un drame. Au contraire, Martin Parr porte sur les parisiens et sur les touristes un regard amusé et plein de tendresse.

A propos de l'auteur

Stéphanie

Artscen, c'est moi, Stéphanie, la trentaine florissante. Prof d'Histoire-géo et amatrice d'art, je fréquente assidûment les expos. Lieux de découverte et d'expérimentation, elles sont devenues un espace où je puise mon inspiration.
Quel est l'objectif d'Artscen ? Partager avec vous mes découvertes, mes coups de coeur, mes déceptions. Peut-être vous donnerai-je l’envie d’aller découvrir un artiste ? Une période ? Peut-être mes récits vous permettront-ils de replacer une oeuvre ou des informations dans un contexte plus global ? A vous de me le dire…

Laissez un commentaire

All for Joomla All for Webmasters