Histoire

5 bonnes raisons de voir Le Voyage de l’Obélisque (Musée de la Marine)

obelisque

Le voyage de l’obélisque est une petite exposition, qui nous présente le trajet du monolithe du temple de Louxor jusqu’à Paris. Ce trajet de 2 ans et 9 mois est présenté sous la forme d’une épopée humaine.

1. Un sujet et un angle original

l'obélisque sur la place de la ConcordeMoins médiatique que la Tour Eiffel ou l’Arc de Triomphe, l’obélisque qui trône sur la place de la Concorde est pourtant un des monuments caractéristiques de la capitale parisienne. Mais, son histoire reste méconnue. Offert au roi de France Charles X France par le roi d’Egypte Mehmet-Ali, il faut 2 ans et 9 mois de voyage pour acheminer ce colosse de 220 tonnes jusqu’à sa destination finale.

L’exposition retrace cette épopée. Elle met en valeur toute l’ingéniosité technique mise en oeuvre pour réussir cet exploit, mais aussi, l’extraordinaire odyssée des hommes chargés d’assurer son transport. Les informations données sont exhaustives. Les détails techniques raviront les adeptes de technologies et de machineries. En outre, l’exposition rend hommage aux acteurs  de cette mission impossible, notamment à l’ingénieur de la marine Lebas,  à travers de nombreuses d’anecdotes qui rendent cette aventure plus concrète.

2. Une exposition interactive

copie d'écran de l'application du "Voyage de l'obélisque".

Le musée de la Marine a entamé son passage au numérique et vous propose pour agrémenter votre visite une application téléchargeable sur Iphone et Android. Celle-ci se divise en 2 parties. La première est consacrée à des témoignages audio, extraits des correspondances de l’expédition. La seconde partie est occupée par des jeux, actionnés via un système de QR codes, qui sauront motiver les plus jeunes. Cette exposition peut donc être effectuée en famille.

3. Percer le mystère des inscriptions du socle de l’obélisque

Les dessins mystérieux du socle de l'obélisqueOn est toujours un peu mal à l’aise face à ce monument qui conserve un parfum d’exotisme. Que symbolise l’obélisque ? Que signifient ses inscriptions ? L’exposition ne vous livrera pas toutes les clés (mais je vous en livre quelques-unes plus bas). Toutefois un intérêt particulier est porté sur les inscriptions du socle de l’édifice.

Si l’inscription indique qu’il s’agit bien d’un cadeau offert au roi de France et la date de son édification, les dessins ornant le reste de la base restent un mystère. Des hiéroglyphes ? Des felouques ?  Vous devrez vous rendre sur place pour découvrir l’Histoire complexe de ce socle. Un bon moyen pour briller dans les dîners !

4. Admirer la collection permanente du musée

scaphandreLa visite de l’exposition peut aussi être l’occasion de visiter l’extraordinaire collection du musée de la Marine. Leur collection de peintures navales retraçant l’Histoire de la marine à partir du  XVIIè siècle est sans égale ! Aussi, les pièces monumentales comme le canot de Napoléon Ier et la poupe de la galère Réal de Louis XIV nous rappellent la gloire et le faste de la marine française à l’époque moderne.

Autre curiosité de cette exposition : ce prototype de scaphandre carmagnole de 1882 (voir ci-contre). Ses créateurs espéraient repousser les limites de l’exploration des grands fonds, en fabriquant une armure de fer protégeant les plongeurs des effets de la pression. Tentative qui se solda par un échec !

5. Une exposition à l’écart des circuits touristiques

Alors que les grandes institutions comme le Louvre, le Musée d’Orsay ou le Centre Pompidou sont prises d’assaut par les touristes, le musée de la marine reste un lieu relativement préservé. En plus du temps d’attente raisonnable, vous pourrez observer avec sérénité de la collection du musée. Aussi, les employés du musée sont beaucoup plus sympathiques et vous renseigneront avec plaisir.

E savoir plus sur l’obélisque

L’obélisque est à l’origine, une commande par Ramsès II vers 1570 av. J.C. pour orner l’entrée de son palais de Louxor.  Il s’agit donc d’un récit panégyrique des exploits guerriers de Ramsès qui aurait « châtié ses ennemis d’Asie et d’Afrique ». Le nom du souverain, MAI AMON RAMSES  qui signifie l’aimé d’Amon Ramsès  y apparaît une quarantaine de fois « .

Ramsès II en hiéroglyphes

L’intérêt des français pour ce  monument naît avec la campagne menée par Napoléon en Egypte et la découverte par Champollion d’un système pour déchiffrer les hiéroglyphes, une véritable égyptomanie saisit les élites du début du XIXè siècle. Les obélisques devinrent dès lors des objets de convoitise que les grandes puissances de l’époque, les Britanniques, les français et les américains souhaitent acquérir.

 

Pour conclure, Le Voyage de l’obélisque, recrée la mémoire occultée de ce monument. Une exposition qui ne manquera d’attiser votre curiosité et vous fera voir l’emblème de la place de la Concorde avec un autre oeil.

 

 

 

A propos de l'auteur

Stéphanie

Artscen, c'est moi, Stéphanie, la trentaine florissante. Prof d'Histoire-géo et amatrice d'art, je fréquente assidûment les expos. Lieux de découverte et d'expérimentation, elles sont devenues un espace où je puise mon inspiration.
Quel est l'objectif d'Artscen ? Partager avec vous mes découvertes, mes coups de coeur, mes déceptions. Peut-être vous donnerai-je l’envie d’aller découvrir un artiste ? Une période ? Peut-être mes récits vous permettront-ils de replacer une oeuvre ou des informations dans un contexte plus global ? A vous de me le dire…

Laissez un commentaire

All for Joomla All for Webmasters